6 choses à savoir avant d’accueillir des animaux dans sa location saisonnière

Vous vous êtes déjà forcément posé la question : devrais-je accueillir, ou pas, les animaux domestiques dans ma location saisonnière ?
Une question simple dont la réponse ne l’est pas forcément. Les enjeux dépassent notre affinité (ou aversion) personnelle pour les chats et chiens.

Et si vous vous laissiez tenter, quels sont les bénéfices pour votre bien ? Que risquez-vous concrètement à leur ouvrir vos portes ? On en parle ensemble dans cet article.

Chats et chiens en vacances : des avantages à ne pas négliger !

  • Un moyen simple et efficace d’élargir sa clientèle
    En effet, en France, c’est près de 20 millions de chats et de chiens qui peuplent notre beau pays. Si l’on compare à la population totale française, de 65 millions d’habitants environ, c’est un chiffre assez impressionnant. Alors, pourquoi s’en passer ?
  • Plus de réservations et un profit en hausse
    Les locations saisonnières acceptant les animaux ne courant pas les rues, c’est une opportunité à saisir pour vous démarquer. Saviez-vous que 77.5% des logements sur HomeAway ne sont pas disponibles aux animaux ? A vous de saisir cette opportunité de nouvelle clientèle et d’ainsi augmenter vos réservations.
    Notez aussi que vous pouvez facturer des frais supplémentaires lorsqu’un animal est présent, pouvant aller de 6 à 12% du prix de la réservation sur Airbnb, par exemple.
  • Votre logement est sujet aux éternelles basses/hautes saisons ?
    Ouvrir vos portes à nos amis à quatre pattes peut vous aider à attirer plus de voyageurs, notamment en basse saison. En effet, beaucoup de personnes aiment voyager lorsque la période haute est passée et que le calme revient. Pensez notamment aux retraités, souvent accompagnés d’animaux. Une cible de choix !

D’autres aspects à prendre aussi en compte

Mais vous me direz, si accueillir des animaux dans sa location était si simple, pourquoi tous les loueurs saisonniers ne le feraient-il pas ?
Voilà une bonne question, qui elle aussi demande une certaine réflexion.

  • La peur des dégradations : bien que les déconvenues soient plutôt rares, elles ne sont pas non plus impossibles. Un coup de griffe sur votre canapé en cuir, une petite commission sur votre tapis… Autant de soucis que vous n’avez peut-être pas envie de gérer.
  • Un nettoyage plus intensif : même si les animaux sont bien éduqués, ils n’en restent pas moins porteurs de poils. Cela peut alors allonger le temps de nettoyage de votre propriété.
  • Le risque des allergies : et oui, tout le monde n’est pas à mettre en présence de chats ou chiens ! Même si votre bien est nettoyé de fond en comble entre chaque séjour, il vaut peut-être mieux prévenir vos voyageurs potentiels de cette possibilité.

Vous l’aurez compris, choisir d’accueillir des animaux chez soi (ou non) relève d’une vraie réflexion. Pesez le pour et le contre et si vous décidez de vous lancer, sachez vous prémunir de tout souci en préparant votre logement au préalable (demandez une caution supplémentaire, interdisez l’accès à certaines pièces, achetez une niche pour le jardin, par exemple).

Les grands RDV de Cannes 2018 : profitez de la location saisonnière !

Une nouvelle année commence à Cannes et comme chaque année, de nouveaux événements sont organisés générant chaque fois plus de tourisme, professionnel ou de loisirs, dans la ville.

[Comme en 2017](GHOST_URL/les-grands-rdv-de-cannes-2017-profitez-de-la-location-saisonniere/” target=”_blank), nous avons sélectionné pour vous les plus grands rendez-vous de Cannes. En tant que loueur saisonnier, chacun d’entre eux est une occasion à saisir afin de booster l’attractivité de votre logement.

Alors n’hésitez plus et adaptez le contenu de vos annonces en fonction de ces rendez-vous et surtout, parlez-en sur les [réseaux sociaux](GHOST_URL/4-astuces-pour-faire-parler-de-sa-location-saisonniere-sur-les-reseaux-sociaux/” target=”_blank) !

Février

Mars

  • [MIPIM – Marché international des professionnels de l’immobilier](https://www.mipim.com/” target=”_blank) : premier forum mondial des professionnels de l’immobilier

Avril

  • [Cannes International Triathlon](https://www.cannes-international-triathlon.com/” target=”_blank) : trois jours intenses de nage, vélo et course à pied
  • [CANNESERIES](https://canneseries.com/fr/” target=”_blank) – Festival international des séries de Cannes : première édition du festival, ouvert à tous, promouvant l’art de la série cinématographique international
  • [Festival international du film panafricain](https://www.fifp.fr/” target=”_blank) : plateforme d’exposition du cinéma et de ses métiers, des arts et des savoirs-faire, mais également de l’innovation, de la culture et de l’événementiel
  • [MIPTV](https://www.miptv.com/” target=”_blank) – Marché international des contenus audiovisuels et numériques : 11 500 professionnels du secteur, venus de 100 pays, se retrouvent pour développer leur réseau et chercher de l’inspiration
  • [Performance d’acteur](https://www.performancedacteur.com/” target=”_blank) : festival regroupant une vingtaine de spectacles et près de cent comédiens à Cannes

Mai

Juin

  • [Cannes Collection](https://www.cannes-collection.com/fr/” target=”_blank) : salon de luxe au Vieux Port de Cannes (yachting, aviation privée, automobile, moto, horlogerie, décoration, art moderne, biens immobiliers…)
  • [Cannes Lions](https://www.canneslions.com/” target=”_blank) – Festival international de la créativité : rassemble chaque année depuis 1954 des milliers de courts-métrages, annonces, affiches et autres produits dans le secteur de la communication créative
  • [Jumping international de Cannes](https://www.jumpingcannes.com/” target=”_blank) : manifestation hippique internationale, étape du Global Champions Tour
  • [MIDEM](https://www.midem.com/francais/” target=”_blank) Festival et Marché International de la Musique : le plus grand rassemblement au monde d’entreprises travaillant dans le secteur de la musique

Juillet

Août

Septembre

Octobre

  • [MIPCOM](https://www.mipcom.com/” target=”_blank) – Marché international des contenus audiovisuels : destiné aux professionnels de l’industrie de la télévision et du divertissement
  • [TFWA](https://www.tfwa.com/” target=”_blank) World Exhibition & Conference : salon professionnel international annuel de l’industrie du duty free, à destination de l’industrie du luxe

Novembre

  • [MAPIC](https://www.mapic.com/” target=”_blank) – Marché international professionnel de l’immobilier de commerce : destiné à tous les professionnels de l’immobilier et aux investisseurs institutionnels
  • [Marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes](https://www.marathon06.com/2018/” target=”_blank) : marathon de 42km, entre Nice et Cannes, avec plus de 14 000 participants
  • [NRJ Music Awards](https://www.nrj.fr/music-awards” target=”_blank) : cérémonie créée par la radio NRJ, retransmise en direct à la télévision, récompensant des artistes français et internationaux

Crédit photo : Cannes.com

Décembre

Comme vous pouvez le constater, il n’existe pas de saison haute et de saison basse en location saisonnière, si vous savez mettre en avant vos biens et votre ville de la bonne manière.
Saisissez chaque occasion pour faire parler de votre région et de ses atouts, notamment sur les réseaux sociaux.

En somme, sachez créer l’envie chez vos voyageurs potentiels, n’attendez pas simplement qu’ils viennent à vous !

Le luxe, avenir de la location saisonnière ?

Alors qu’Airbnb et autres plateformes de location saisonnière continuent leur progression dans le secteur de l’hébergement saisonnier, de plus en plus de voyageurs ont désormais eu l’occasion de comparer les services proposés par l’hôtellerie à ceux proposés par les logements de courte durée. Partir en voyage, personnel ou professionnel, et louer un logement saisonnier est désormais monnaie courante.

De 2008 à 2018, les attentes des voyageurs ont-elles évolué ? Est-il toujours si simple de proposer un logement adapté aux attentes des voyageurs ?

Hebergeur d'image

Un marché qui se professionnalise et se spécialise

Et oui, vous avez bien lu… Voilà déjà 10 ans qu’Airbnb est entré dans nos vies. Parti de 2 logements disponibles en août 2008 à Paris, le site affiche désormais près de 90 000 annonces pour cette même ville en septembre 2017 ainsi que 7 600 à Cannes.
Fini le temps où l’on pouvait louer son canapé-lit pour accueillir des voyageurs dans la plus grande simplicité !

Alors que le marché s’est considérablement développé, l’image de marque que les grandes entreprises de la location saisonnière veulent renvoyer a aussi évolué.
Passer du simple “dépannage” pour une nuit à un réel concurrent au secteur de l’hôtellerie, telle est la véritable volonté de ces plateformes.

Est-il possible d’améliorer son image de marque, en proposant les mêmes produits ?

La réponse est non, vous vous en doutez. C’est un véritable travail de l’intérieur qui a été mené par les grands acteurs de la location saisonnière, qui incitent toujours plus leurs gestionnaires et loueurs saisonniers à apporter plus de services, à s’adapter aux spécificités de chaque voyageur et voyageuse.
Messageries personnalisées, systèmes de notation, statuts de Top Host et Super Host, photos professionnelles du logement, descriptions de plus en plus détaillées… Désormais, chaque détail compte si vous voulez vous démarquer et plaire à vos voyageurs.

Hebergeur d'image

Un service sur-mesure, adapté à chacun

Airbnb et les diverses plateformes de location saisonnière ont connu une année 2017 record, et on imagine mal comment la tendance pourrait se renverser en 2018.
Être loueur saisonnier, c’est être à l’affût des évolutions du marché et savoir s’adapter le plus rapidement possible. La concurrence est de plus en plus rude, c’est donc à vous d’apprendre à vous différencier.

En effet, de plus en plus d’agences spécialisées dans la location saisonnière proposent des [services hôteliers personnalisés](GHOST_URL/services-hoteliers-et-location-saisonniere-8-prestations-incontournables/” target=”_blank), tels qu’une conciergerie à disposition, la livraison de petits-déjeuners, le transfert aéroport, le ménage à la demande…

Ce développement de services “de luxe” n’est que l’évolution naturelle d’un nouveau mouvement, d’une nouvelle façon de consommer ses vacances : le parfait mélange entre intimité, confort et exclusivité d’un chez soi ailleurs, et du service à la personne et la tranquillité d’esprit d’un hôtel.

Hebergeur d'image

Chacun de nous peut avoir une vision différente du luxe. Pour certains, c’est le service en chambre tandis que pour d’autres, c’est la possibilité de louer un hélicoptère pour ses déplacements. En réalité, voilà la vraie définition du luxe dans la location saisonnière : pouvoir s’adapter à toutes les demandes des voyageurs, ou presque, en vous montrant disponible et à l’écoute. En un mot, vous devez montrer que vous êtes un professionnel.

Commentaires voyageurs : comment y répondre ?

Ouvrir les portes de sa maison aux voyageurs, c’est aussi s’ouvrir aux commentaires et avis de ces derniers… Avant même de vous lancer dans l’aventure de la location saisonnière, commencez par vous préparer et établir votre stratégie de communication.
Car qu’on se le dise honnêtement, vous recevrez aussi des avis négatifs, malgré toute la bonne volonté que vous aurez pu y mettre. Un voisinage un peu trop bruyant ? Un appareil qui tombe en panne ? Une décoration qui ne plaît pas ? Les raisons du mécontentement de vos invités peuvent être, vous le verrez, nombreuses.

Hebergeur d’image

Un commentaire positif ? Facile !

Commençons par la partie facile : les commentaires positifs qui permettent d’augmenter votre note moyenne. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils ne doivent pas être ignorés ! Montrez aux voyageurs que vous vous souciez de leur bien-être et que vous êtes là pour eux, même une fois le voyage terminé. Car qui sait… Ils pourraient bien vouloir passer de nouvelles vacances chez vous dans le futur !

Merci pour vos retours, nous sommes ravis d’avoir pu vous accueillir chez nous !

C’était un plaisir de vous recevoir, au plaisir de vous rencontrer à nouveau lors d’un prochain voyage.

N’hésitez pas à rester en contact avec vos voyageurs une fois le séjour terminé, en leur envoyant notamment un SMS le jour ou le lendemain du départ, afin de vous assurer que tout se soit passé comme prévu. Cela vous permettra déjà de récolter les premiers retours voyageurs, ce qui vous aidera à améliorer votre service.

Hebergeur d’image

Commentaires négatifs, l’occasion de montrer votre professionnalisme

L’appartement se trouve au 3ème étage sans ascenseur, je déconseille aux personnes âgées !

Le quartier est très bruyant, je n’ai pas réussi à dormir correctement.

Les avis négatifs peuvent englober plusieurs types de retours : plainte légitime, bien pas adapté aux attentes du voyageur ou mauvaise foi… A vous de savoir vous adapter à chaque commentaire et d’en cerner l’origine. Dans tous les cas, répondez-y ! Ignorer un avis négatif revient à admettre que le voyageur a raison et que de plus, vous ne vous souciez pas du bien-être de vos invités.
Sachez répondre avec calme et objectivité, vous pouvez aussi vous faire relire par vos proches.

Je suis navré que l’appartement n’ait pas répondu à vos attentes, je vous rappelle cependant qu’il était précisé dans l’annonce que l’immeuble ne possède pas d’ascenseur.

Il est vrai que le quartier peut parfois être bruyant, la maison se trouvant en centre-ville. Je vous remercie pour vos retours et vais le préciser dans l’annonce.

A retenir donc : répondez toujours aux avis laissés sur votre annonce. Que le commentaire soit flatteur ou non, cela fait écho au soin que vous apportez à votre location.
Montrez donc que vous êtes professionnel et à l’écoute, et ce en toutes circonstances !

Qu’est-ce qu’un livret d’accueil ? 5 conseils pour réussir le vôtre à coup sûr !

Proposer un logement propre, [décoré avec soin](GHOST_URL/decoration-ameublement-comment-plaire-aux-voyageurs-tout-au-long-de-lannee/” target=”_blank) et sécurisé sont autant d’évidences lorsque l’on se lance dans la location saisonnière. Il reste néanmoins une multitude de petites attentions auxquelles vous devez penser, notamment le fait de proposer un livret d’accueil.
Comme l’indique son nom, ce livret servira à accueillir vos voyageurs [dans des conditions optimales](GHOST_URL/services-hoteliers-et-location-saisonniere-8-prestations-incontournables/” target=”_blank). Nous vous livrons quelques astuces et conseils dans ce nouvel article.

Hebergeur d’image

Pourquoi écrire un livret d’accueil ?

Proposer un livret à vos invités vous permet de compiler toutes les informations pratiques autour de votre logement, mais aussi de votre quartier ou encore de votre région et de ses points forts touristiques.

Un bon livret d’accueil vous permettra de :

  • Gagner du temps. Grâce à un livret d’accueil, vous pouvez rassembler les questions aux réponses les plus fréquemment posées.
  • Donner plus d’autonomie à vos voyageurs. Munis de toutes les informations dont ils auront besoin au cours de leur séjour, ils profiteront d’autant plus de leur venue chez vous.
  • Assurer les meilleurs vacances possibles. Accéder facilement aux conseils personnalisés du loueur saisonnier permettra aux voyageurs de mieux appréhender leurs vacances et de prendre leurs marques, avant même que le séjour ne commence.

Hebergeur d’image

Quelles informations y ajouter ?

Comme son nom l’indique, un livret d’accueil vous permet d’accueillir vos visiteurs : n’hésitez donc pas à ajouter un mot manuscrit, personnalisé les remerciant de vous avoir choisi et leur souhaitant un bon séjour, mais aussi :

  • Expliquez le fonctionnement de tous vos appareils électriques et électroniques : TV, lecteur DVD, four, lave-linge, climatisation… Cela peut vous paraître rébarbatif et superficiel, mais mettez-vous à la place d’un voyageur n’ayant peut-être pas autant d’aisance que vous avec ces appareils. Vous serez le premier heureux à ne pas avoir à répondre à d’incessants appels ou messages sur le fonctionnement de la cafetière !
  • Listez les restaurants, bars, parcs, supermarchés, centre commerciaux, musées, plages, clubs etc. des environs. En bref, présentez les meilleurs lieux où sortir, nuit comme jour. Parmi cette liste, mettez en avant vos recommandations personnelles. Les voyageurs apprécieront d’autant plus cette petite attention à leur égard.
  • Annoncez votre règlement intérieur. A quelle heure s’effectuent les entrées et sorties du logement ? Celui-ci est-il non-fumeur ? Où vos invités peuvent-ils se garer ? A quelle heure sortir les poubelles ? Ce sont autant de question auxquelles vous devez réfléchir avant d’accueillir des personnes chez vous.
  • Ajoutez quelques numéros d’urgence. En tout premier lieu, ajoutez votre nom entier et votre numéro de téléphone, afin que les visiteurs puissent vous contacter facilement. Il convient aussi de préciser les coordonnées et emplacements des hôpitaux ou cliniques les plus proches ainsi que de la police/gendarmerie et des pompiers. Quoi de mieux pour partir l’esprit tranquille ?
  • Fournissez enfin un plan du métro, des lignes de bus et/ou du tram de votre ville, les coordonnées des taxis, pour les voyageurs n’ayant pas de voiture à disposition. Vous pouvez aussi y ajouter une carte de la ville et de votre quartier, ainsi que les directions vers les gares/aéroports les plus proches.

Hebergeur d’image

Alors, prêt/e à mettre en forme ce livret d’accueil ?

Sachez que si le mettre en place vous prendra quelques heures de travail, il vous fera en gagner d’autant plus (et pourra même contribuer à améliorer vos notes sur les plateformes de réservation !). Pensez à le mettre bien en avant à chaque arrivée de nouveaux voyageurs, en leur présentant les diverses sections à disposition. Ces derniers y prêteront alors une plus grande attention.
Achetez un classeur, ajoutez-y des photos, de la couleur ou si vous n’êtes pas inspiré… Optez pour un livret d’accueil numérique !

Comment préparer son logement pour la location saisonnière ?

Bien que l’activité de location saisonnière soit [de plus en plus encadrée par les administrations](GHOST_URL/fiscalite-et-location-saisonniere-en-2017/” target=”_blank), celle-ci reste au beau fixe, que ce soit pour les loueurs comme pour les voyageurs.
Une plus grande authenticité, plus de libertés, le sentiment d’être chez soi même à l’autre bout du monde… Autant d’arguments pour que chacun veuille profiter de cette nouvelle forme de voyage et de tourisme.
Vous voudriez, vous aussi, vous lancer dans l’aventure de la location saisonnière mais ne savez pas comment vous y prendre, ni par où commencer ? On vous livre ici toutes nos meilleures astuces pour bien louer en saisonnier !

Hebergeur d’image

1- Un logement attractif et accueillant

– Un intérieur adapté

Sauf si cela est clairement votre thème… Ne donnez pas l’impression à vos visiteurs d’être [entrés dans les années 70](GHOST_URL/decoration-ameublement-comment-plaire-aux-voyageurs-tout-au-long-de-lannee/” target=”_blank) ! Faites entrer un maximum de lumière dans vos pièces, notamment dans la pièce à vivre (salon/salle à manger). Décorez votre logement de meubles neufs et de bonne qualité, dans des couleurs neutres, pouvant plaire au plus grand nombre de voyageurs et résistant le mieux à l’épreuve du temps. Ajoutez quelques éléments tels que des coussins, des fauteuils, des lumières tamisées, des tapis permettant de créer une véritable atmosphère cosy dans votre logement.

– Un foyer, loin de sa maison

La location saisonnière est révélatrice d’un nouveau phénomène de société : les voyageurs, même au bout du monde, veulent pouvoir se sentir chez eux, tel un habitant local. Votre logement doit donc être décoré en fonction : ajoutez quelques photos, peintures, plantes, mais aussi des livres personnels dans la bibliothèque, mettez à disposition plusieurs jeux de société, des magazines et enlevez toute décoration trop personnelle (photos de famille, dessins d’enfants…). Même si vos invités ne restent qu’une seule nuit, leur séjour doit être unique !

Hebergeur d’image

2- Equiper son logement

Certaines pièces de votre location nécessitent une attention particulière de votre part, si vous désirez que celles-ci soient prêtes à la location :

– Les chambres

Achetez des matelas de bonne qualité, si vous ne voulez pas voir votre note baisser. “Le sommeil est la moitié de la santé” ! Prévoyez de grands rangements dans chaque chambre disponible. Petit plus, ajoutez aussi un réveil et pourquoi pas une télévision dans la chambre principale. Pensez à mettre des ventilateurs et des couvertures/coussins supplémentaires à disposition, selon les saisons ainsi qu’un lit bébé d’appoint.

– La cuisine

Vos voyageurs ne mangeront très certainement pas au restaurant à chaque repas, vous devez alors tout prévoir pour qu’ils profitent de cuisiner une fois chez vous. Voici quelques équipements qui pourront faire la différence :

  • Une machine à laver, une cafetière, un four, un grille-pain, une théière…
  • Des assiettes et couverts, des dessous de plat, des verres à vin, un ouvre-bouteille, tasses, bols, verres, saladiers, spatules, casseroles, poêles, fouet, épluche-légumes, etc.
  • Une éponge, du liquide vaisselle, des serviettes
  • Des condiments de base : sel, poivre, huile…

3- Un entretien régulier

Lorsqu’ils entrent dans votre logement, vos voyageurs doivent se sentir instantanément à l’aise. Un simple nettoyage superficiel ne suffit pas : prenez soin de nettoyer votre location de fond en comble entre chaque location. Vos voyageurs, surtout s’ils restent plusieurs jours, auront tout le loisir de remarquer ces petits endroits poussiéreux oubliés lors de votre dernier passage !

Hebergeur d’image

4- Des informations à disposition

Vos invités ont choisi votre maison ou appartement, à vous donc de savoir les divertir et les informer comme il se doit. Votre ville, votre région offrent sûrement plusieurs atouts touristiques : mettez à disposition des visiteurs toutes les brochures et guides des musées, restaurants, bars, plages, randonnées, grands magasins, cinémas, parcs d’attraction qu’ils pourront avoir envie de visiter.
D’un point de vue plus pratique, n’hésitez pas non plus à renseigner les pharmacies ouvertes dans votre quartier, ainsi que les supermarchés, garages, hôpitaux, et les informations relatives à la collecte des ordures (jours et heures de passage). Aussi, n’oubliez pas de renseigner votre numéro de téléphone/email afin qu’ils puissent vous contacter pour toute question.

Ces diverses informations pourront être collectées et réunies dans un livret d’accueil papier ou numérique, que vos invités pourront consulter à tout moment. En plus de ce livret, fournissez aussi plusieurs guides touristiques, en français, anglais et autres langues, selon les pays d’origine de vos voyageurs.

5- Tout ce qu’il faut pour s’amuser, sur place

Même si vos visiteurs ont prévu un certain nombre de sorties, il y a fort à parier que certains jours seront réservés à la détente, au farniente… Et si ce n’est pas le cas, comptez sur la météo pour contrarier quelque peu leurs plans !
Mais cela n’est pas une fatalité : c’est plutôt une nouvelle occasion, pour vous, de prouver que [votre logement est idéal en toutes circonstances](GHOST_URL/mauvais-temps-9-solutions-pour-occuper-vos-voyageurs/” target=”_blank) !

Idéalement, vos voyageurs devraient pouvoir trouver dans votre logement : un lecteur DVD/Blu-Ray et des films et dessins animés, des jeux de société (tels que le Cluedo, le Monopoly, etc.), des livres, des jeux de cartes, une console de jeu… Si vous avez la place et le budget, pourquoi pas aussi proposer un bain à remous ou une piscine intérieure ? De quoi ravir vos invités à coup sûr et apporter une véritable plus-value à votre bien.
Dernier équipement, autrefois considéré comme un petit plus pour votre logement et aujourd’hui primordial : une connexion wifi stable et gratuite.

Hebergeur d’image

6- Faire appel à une agence spécialisée

Si vous n’avez pas l’envie ou le temps d’organiser toute la mise en place et la logistique de la mise en location saisonnière de votre logement, sachez qu’il vous est aussi possible de [faire appel à une agence spécialisée](GHOST_URL/6-raisons-de-faire-appel-a-une-agence-de-location-saisonniere/” target=”_blank) en conciergerie et management de location de courte durée.
C’est la solution clé-en-main vous permettant de rendre disponible votre bien au plus grand nombre de voyageurs, sans que vous ayez à gérer leur arrivée et départ, l’entretien, l’écriture et la mise en ligne des annonces sur les diverses plateformes de location, les photos du logement, la gestion des emails de potentiels clients…
C’est la garantie du respect de certains [standards de qualité](https://www.immogroom.com/fr/service-hoteliers” target=”_blank), attention néanmoins à bien choisir votre agence car toutes ne proposent pas les mêmes services, ni aux mêmes tarifs.

Prêts à vous lancer dans l’aventure de la location saisonnière ?

Quelles que soient vos motivations, ce petit guide devrait vous aider à faire la lumière sur les grands axes à suivre et lesquels traiter en priorité. Sachez toutefois qu’aucun de ces points n’est à sous-estimer, si vous voulez vous assurer du succès de votre bien auprès des touristes. Chaque détail a son importance, et c’est d’ailleurs dans les détails que se trouve la clé de votre réussite. Au fur et à mesure de vos réservations, vous apprendrez à améliorer vos prestations, à affiner votre sens de l’hospitalité.
Un dernier conseil avant de vous lancer ? Visitez vous-même régulièrement votre bien en vous mettant à la place du voyageur et demandez-vous si vous aimeriez passer vos vacances chez vous. Reproduisez cela aussi avec certains membres de votre famille ou amis pour un meilleur recul sur votre propriété !

Réussir vos photos de location saisonnière en 6 astuces

En location saisonnière, il est certains critères dont on ne peut pas sous-estimer l’importance : les photos en font partie. Certaines études ont même démontré que 80% du choix du voyageur était déterminé à partir de la qualité des visuels fournis dans l’annonce, autant vous dire que c’est même un point crucial ! On vous donne ici quelques astuces simples et rapides à mettre en oeuvre pour que vos annonces soient les plus attractives possibles.

1. Choisissez votre appareil

Commençons par le commencement : votre appareil est ce qui vous permettra de retransmettre à l’écran le standing et la qualité de votre logement. Vous pouvez donc opter pour un smartphone ayant une bonne qualité d’image, tel que l’Iphone 7 ou le Galaxy S8, ou bien opter pour un appareil photo numérique. L’important est de vérifier le nombre de pixels de votre appareil, et de choisir le mieux fourni.

2. Préparez votre logement

Envie de donner envie ? Nettoyez, rangez, cachez !
Aucun voyageur ne veut voir votre vaisselle sale, votre balai ou encore vos brosses à dents. Rendez votre logement aussi neutre que possible, sans pour autant lui faire perdre son charme et sa personnalité. Avant de commencer votre séance photos, imposez-vous de tout nettoyer et ranger de fond en comble, sans oublier que le charme se trouve… dans les détails : disposez soigneusement quelques livres dans les chambres, des bougies sur une table, des fleurs sur les étagères…

3. Profitez de la lumière naturelle

L’idéal, en photo, est de pouvoir profiter de la lumière naturelle de la pièce. Evitez au maximum de recourir au flash de votre appareil, qui ne ferait qu’aplatir et dénaturer le cliché. Mieux vaut reporter sa séance photo à une date ultérieure si les conditions météo ne sont pas réunies !
Petite astuce : ouvrez en grand tous les rideaux, stores et volets dans votre logement, en prenant soin d’ouvrir aussi quelques fenêtres. Cela permet d’agrandir la pièce. N’oubliez pas non plus d’allumer toutes les lumières artificielles du logement (oui, même s’il fait soleil !).

4. Cadrez vos photos

Cela peut paraître étonnant, mais évitez de disposer au milieu de la photo l’élément central de la pièce. Les plus belles photos respectent la [règle des tiers](https://apprendre-la-photo.fr/la-composition-et-la-regle-des-tiers/” target=”_blank), qui s’applique aussi à la location saisonnière. Elle donne un effet de grandeur à votre logement, tout en donnant une vue sur tous les éléments importants qui la composent.
Recommencez les photos depuis plusieurs angles de vue, afin de donner la meilleure vision possible au voyageur.
Autre astuce : ne prenez pas les photos depuis votre hauteur, mais plutôt à une hauteur d’environ 1m, ce qui donnera une autre perspective sur votre pièce à vivre.

5. Votre logement… Mais pas seulement !

Salon, chambres et cuisine : voici les éléments centraux devant être mis en avant dans votre annonce. Viennent ensuite la salle de bain et les extérieurs (nul besoin de prendre en photo vos WC…). Airbnb permet aux loueurs saisonniers et gestionnaires de télécharger plusieurs dizaines de photos par annonce, libre à vous d’en ajouter quelques-unes de ce qui fait la particularité de votre ville et région (petite église typique, place centrale du village, montagnes environnantes etc.).

6. Finalisez votre sélection

Si vous savez manipuler des logiciels de retouche photo tels que Photoshop, libre à vous d’apporter un petit plus à vos clichés, sans bien sûr en abuser.
Sinon, quoi de mieux qu’un avis extérieur pour vous guider dans vos choix ? Demandez à vos amis, à votre famille de donner leur avis sur les photos déjà prises, et sur ce qui peut être amélioré.

En conclusion, il est primordial de penser du point de vue du voyageur : demandez-vous ce qui fera la différence dans votre logement et ce qui attirera les clients potentiels !

Pourquoi avoir son propre site web de location saisonnière ?

A l’heure des grandes plateformes de distribution telles qu’Airbnb ou HomeAway, la question peut être posée : avoir son propre site web de location saisonnière a-t-il une réelle utilité ?

Notre réponse sera sans détour : c’est même indispensable !

Votre site web, véritable vitrine de vos locations

En créant votre propre site web, vous disposez alors d’un espace personnalisé et personnalisable selon vos locations, vos voyageurs et vos envies.

  • Une preuve de professionnalisme : votre activité de location saisonnière n’est plus seulement un passe-temps ou un complément de revenus mais une véritable activité professionnelle à part entière, vous devez donc vous adapter aux standards de la location saisonnière
  • Une vitrine pour vos biens : posséder son site web de distribution vous permet de réunir, au même endroit, vos différents biens en location. Les visiteurs ont alors un total accès aux photos, descriptions et calendriers de vos biens, de la manière la plus simple qu’il soit.
  • Mettez en avant votre marque : avez-vous choisi un nom pour votre [catalogue de biens](https://www.immogroom.com/” target=”_blank) ? Si ce n’est pas le cas, c’est le moment d’y réfléchir ! Choisissez un nom qui apporte un plus, qui fasse “rêver” les potentiels voyageurs. Vous souhaitez plutôt renvoyer une image d’authenticité, d’exotisme, d’aventure… ? A vous de définir votre ligne de communication qui sera mise en avant sur le site ([en plus des réseaux sociaux](GHOST_URL/4-astuces-pour-faire-parler-de-sa-location-saisonniere-sur-les-reseaux-sociaux/” target=”_blank)). Ne laissez rien au hasard !

Vous rapprocher des voyageurs potentiels

  • Pensez d’abord aux voyageurs : il ne suffit pas de lister les équipements et divers avantages de vos biens. Mettez-vous à leur place, qu’ont-ils envie de voir ou de faire lorsqu’ils viendront chez vous ? Un site web vous permettra de personnaliser à votre guise (ou presque) toutes les informations que vous y partagerez.
  • Faciliter les échanges : un bouton de réservation immédiate, un onglet de contact, des paiements sécurisés, des tarifs clairement affichés, autant de détails qui n’en sont pas. Ce sont les clés d’une réservation aboutie !
  • A propos” : cet onglet permet au voyageurs de mieux vous connaître, vous et votre société. Qui êtes-vous ? Depuis quand louez-vous ? Comment les vacanciers peuvent-ils vous contacter ? Construisez une relation de confiance.
  • FAQ/blog : beaucoup de sites personnalisés de location saisonnière vous permettent aussi d’ajouter une Foire Aux Questions et un blog. Profitez de cette opportunité pour réfléchir aux 10 ou 20 questions les plus fréquemment posées, aux sites pouvant être visités dans les environs des locations, à des idées de sorties, restaurants, itinéraires etc. Une sorte de guide pour vos futurs voyageurs !

Vous libérer des canaux de distribution conventionnels

Le premier problème se posant avec les sites tels qu’Airbnb est la question de l’indépendance : comment reprendre la main sur vos réservations sans passer par un service tiers ? Comment regagner de l’autonomie ?

  • N’oubliez pas que sur Airbnb, vous n’êtes pas le seul loueur saisonnier : si le voyageur potentiel n’est pas convaincu par votre annonce, des milliers d’autres l’attendent sur ce même site.
  • Posséder son propre site de distribution vous permet, notamment, de récupérer les emails de vos visiteurs et voyageurs. Vous pourrez alors régulièrement envoyer des newsletters ou autres emails promotionnels afin qu’ils ne vous oublient pas et pourquoi pas, générer plus de réservations.
  • S’il est bien construit et optimisé, votre site apparaîtra directement dans les recherches Google des clients potentiels.
  • Moins de réservations sur des sites de distribution signifie moins de commissions à payer et donc de meilleurs revenus !

En créant votre propre site web, ne perdez pas de vue les objectifs premiers de votre démarche : vous rapprocher de vos clients, avoir plus d’autonomie tout en donnant un avant-goût du séjour qui attend vos voyageurs, et tout ça au même endroit.

Mauvais temps ? 9 solutions pour occuper vos voyageurs !

S’il est bien une chose que personne ne peut ni prévoir ni contrôler, c’est la météo : pluie, orage, vent… Un vrai cauchemar de vacances, qu’il faut apprendre à mettre à profit. C’est ce que dont nous allons parler aujourd’hui, dans cet article.

Avoir tout sous la main, dans la location

Lorsque le temps ne permet pas aux voyageurs de profiter de votre ville ou région, il faut savoir tout prévoir pour que le jour J, ils ne s’ennuient pas et ne puissent pas vous blâmer !

Voici quelques exemples faciles et rapides à mettre en place dans votre location :

  • Un lecteur DVD/Blu-ray et des films/dessins-animés en plusieurs langues, pour satisfaire le plus grand nombre de voyageurs
  • Des jeux de société populaires, tels que le Cluedo, la bataille navale, le Monopoly…
  • Des livres et guides de votre région, pour que vos voyageurs puissent planifier leurs prochaines sorties en toute tranquillité
  • Des activités d’intérieur, telles qu’une console de jeu familiale ou des jeux de cartes
  • Un peu moins rapide à mettre en place, mais véritable investissement sur le long terme pour votre location de vacances : une piscine ou bain à remous intérieur (notamment si vous n’avez pas de jardin, mais une terrasse). C’est LA solution détente ultime !

En réservant leurs vacances, les voyageurs choisissent non seulement une destination, mais aussi et surtout une propriété dans laquelle ils passeront la majeure partie de leur temps (qu’il fasse beau ou non !), c’est donc au propriétaire ou au gestionnaire de prévoir tout ce qu’il faut pour que les vacances soient aussi parfaites que possible.

Sortir par mauvais temps ? Oui !

Et oui, la pluie n’est pas une fatalité : il devient, certes, plus compliqué de profiter de la plage ou des paysages mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut rester enfermé !

Pensez à fournir un guide d’accueil complet des activités extérieures disponibles dans votre région :

  • Musées, châteaux, fabriques artisanales, marchés couverts à visiter
  • Les bibliothèques et cinémas ouverts, avec les horaires et adresses mais surtout… la liste des films diffusés cette semaine-là !
  • Une liste de randonnées ou sorties faisables par temps de pluie (et oui, certains voyageurs ne craignent pas l’humidité !). Certains paysages révèlent toute leur beauté par temps couvert, alors quelle meilleure occasion que celle-ci de sortir en profiter ?
  • Indiquez des restaurants ou cafés chaleureux, authentiques, dans lesquels vos invités auront plaisir à passer du temps

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le mauvais temps est une belle opportunité pour vos voyageurs de découvrir votre propriété et votre région sous un angle nouveau, plus cozy et chaleureux. C’est d’ailleurs ce que nous avons aussi mis en place chez [Immogroom](https://www.immogroom.com/fr” target=”_blank), pour satisfaire nos voyageurs au mieux. N’oubliez cependant pas de fournir un parapluie ou deux !

4 astuces pour faire parler de sa location saisonnière sur les réseaux sociaux

Et si l’on vous disait que les réseaux sociaux font partie de notre quotidien depuis déjà plus de 10 ans ?

En 2006 s’ouvrait au monde ce qui allait devenir le plus important réseau social mondial : Facebook. Plusieurs autres ont suivi, chacun développant un concept particulier d’échange social en ligne : photos, discussions, partages en tout genre… De quoi plaire au plus grand nombre d’utilisateurs, dans le plus de domaines possibles. En faire partie, que ce soit à un niveau personnel ou professionnel, est aujourd’hui incontournable !

Il ne tient alors qu’à vous de profiter de ces réseaux (gratuits !) pour faire parler de vous et de votre activité de location saisonnière afin d’atteindre le plus de voyageurs potentiels possible.

1- Facebook : développer sa communication de base

C’est le plus vieux réseau social, mais aussi le plus utilisé. Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs journaliers, la plateforme fait figure de mastodonte face à ses concurrents.

Si vous n’êtes pas encore présent en ligne, c’est ici qu’il faut commencer ! [Créez une page](https://www.facebook.com/help/104002523024878” target=”_blank) pour votre location saisonnière en prenant soin de bien choisir votre nom et votre catégorie : par exemple, nous avons enregistré [notre page Facebook](https://www.facebook.com/immoGroom” target=”_blank) sous le nom “Immogroom”, sous “Location de maison de vacances – Service professionnel”.
Ensuite, ajoutez une photo de profil et de couverture. Celles-ci seront les premiers aperçus visuels que les potentiels voyageurs auront de votre propriété, elle doivent donc être soigneusement choisies : mettez en avant ce qui rend votre location singulière et donnez envie aux visiteurs de réserver quelques nuits chez vous !

Une fois votre compte créé, n’oubliez pas de l’animer en y postant régulièrement des photos de votre propriété, des événements alentours ou encore des promotions en cours sur vos réservations. Définissez le rythme qui vous convient le plus, suivant le temps disponible et vos envies (postez chaque jour ou seulement chaque semaine, par exemple). Si vous n’avez pas de site web dédié à votre location, une page Facebook fera très bien l’affaire.

2- Twitter : échanger et atteindre un plus large public

[Twitter](https://twitter.com/” target=”_blank) est arrivé peu de temps après Facebook et est aussi très populaire. Il vous permet de “réseauter” facilement, c’est-à-dire de vous créer un certain nombre de contacts sociaux et professionnels que vous n’auriez pas pu développer sans le biais d’internet.

Suivant le même principe que [Facebook](https://www.facebook.com” target=”_blank), il vous faut créer votre compte et ajouter une photo de profil et de couverture. Commencez ensuite à partager du contenu autour de votre propriété (photos, attractions, quartier…) mais aussi du contenu plus vaste tel que des citations, photos, conseils, posts d’autres comptes (mais en faisant attention que ce contenu respecte toujours votre “ligne” de communication, c’est-à-dire le tourisme, votre région ou pays, etc.).
Apprenez aussi à repérer les [hashtags](https://www.cindyrivard.com/communiquer/web-2-0/hashtag/” target=”_blank) les plus utilisés, tels que #tourisme, #vacances, #détente afin de référencer vos publications au mieux.

3- Instagram : partager des photos de votre propriété

C’est peut-être l’un des réseaux les plus simples à utiliser : prenez de belles photos, ajoutez des filtres (ou pas) et postez-les !
Ce réseau vous permet de partager les plus beaux clichés de votre location saisonnière. Tout comme Twitter, [Instagram](https://www.instagram.com/” target=”_blank) vous permet d’ajouter des hashtags à vos descriptions de photos, alors profitez-en !

4- Les autres : faites-vous plaisir !

[Snapchat](https://www.snapchat.com/” target=”_blank), [Google+](https://plus.google.com/?hl=fr” target=”_blank), [Pinterest](https://fr.pinterest.com/” target=”_blank)… Chaque plateforme possède son public et ses codes de communication. Si vous vous plaisez à communiquer autour de votre location saisonnière, libre à vous de vous exercer sur d’autres réseaux !
Il en existe un très grand nombre, nous avons sélectionné les majeurs ici. Si vous ne savez pas où commencer ou si vous ne voulez pas y consacrer trop de temps, vous pouvez très bien choisir de n’en gérer qu’un seul : Facebook.

Votre seul but sur les réseaux sociaux ? Vous démarquer, interpeller et faire rêver les voyageurs !